Participation active de l’opposition aux élections municipales : Une prime à la démocratie

1 1 092

Pas de boycott cette fois-ci pour la C14 et l’ANC représentant une bonne frange de l’opposition politique au Togo. Dans sa composition hétérogène, l’opposition a participé aux élections municipales du 30 juin dernier. Ce qui ne fut pas le cas pour les dernières élections législatives du 20 décembre 2018. Absente du parlement, elle espère contrôler bien de municipalités même si elle n’a pas eu de candidats dans toutes les communes. Signe d’une décrispation progressive de la situation politique nationale et d’un renforcement de la démocratie.

En participant aux élections locales, cette bonne partie de l’opposition reconnaît ainsi implicitement son erreur en boycottant les législatives passées. Ils reconnaissent de même l’organisation d’élections libres et transparentes au Togo et confirment le processus de décentralisation engagé. D’ailleurs, les opposants n’ont de griefs que sur quelques résultats bureaux de vote.

En plus de participer aux dernières élections locales, les candidats de l’opposition se réclament légitimes parce que soutenus par des forces sociales et capables de mettre en œuvre des politiques profitables aux Togolais. C’est une base sur laquelle repose la démocratie. Absente à l’Assemblée Nationale, elle compte par contre se faire représenter dans les municipalités et participer à la gestion de la cité. Et ceci dans la soumission aux règles constitutionnelles gouvernant cet exercice du pouvoir, dans le respect de ce que veut vraiment le peuple togolais.

En décembre 2018, pour les législatives, la Cour Constitutionnelle avait validé les listes de 12 partis et 17 autres listes provenant des candidats indépendants. Sans les 14 partis de la coalition à l’origine des manifestations ayant secoué le pays pendant des mois. Six mois après et dans le cadre des élections locales, l’Alliance nationale pour le changement (ANC) et la coalition de l’opposition (C14) ont été en lice. Le mérite en revient à la vitalité de la démocratie togolaise.

Lire aussi : Réformes politiques, élections apaisées et transparentes, participation du peuple : La démocratie se renforce au Togo

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur