Ouverture du dialogue politique ce jeudi

Rien que le dialogue sur les réformes, pas de conférence bis

0 527

Ce n’est plus un doute. Mais désormais une réalité. Après plus de six mois de manifestations publiques et de passe-d’armes politiques, le gouvernement et l’opposition amorcent le dialogue politique à Lomé.

Deux semaines plus tôt, un communiqué officiel annonçait la date du jeudi 15 février 2018 pour l’ouverture de ce dialogue. Et c’est confirmé. Et nous y sommes presque. Mais un bémol.

Contrairement à la sémantique en cours de l’opposition, ce dialogue ne sera point une conférence nationale censée inaugurer une quelconque transition démocratique. C’est un dialogue. Pas plus. Et le Président Faure Gnassingbé l’avait si bien martelé dans son interview à Jeune Afrique en décembre dernier : “Dialogue. Tout le dialogue. Rien que le dialogue. Il n’y aura pas de conférence nationale bis”.

Il s’agit simplement de discuter autour de la pertinence des réformes institutionnelles et constitutionnelles pour la bonification de la démocratie togolaise. Pas plus. Et le référendum? “Nous y sommes tenus. C’est une disposition constitutionnelle. Il aura lieu après le dialogue”, avait conclu le Président de la République Togolaise.

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur