Les opérateurs Moov et Togo cellulaire obtiennent la licence 4G

97

C’est un pas de géant que viennent de faire les deux opérateurs de téléphonie mobile Atlantique Telecom (Moov Togo) et Togo Cellulaire. Ils ont obtenu la licence 4G ce lundi au cours d’une cérémonie fort simple présidée par le Ministre des postes et de l’économie numérique. A cette occasion, les licences 2G et 3G leur ont été également renouvelées.

Après cette formalité, les opérateurs ont donc le devoir de déployer la 4G sur l’étendue du territoire togolais. Cette signature de convention fait suite à l’adoption par le gouvernement le 08 mai 2018, d’un décret portant octroi des licences 4G et extension jusqu’en 2036 de la durée des licences 2G et 3G des opérateurs. Des licences qui devraient expirer en 2019 pour Togocel et en 2021 pour Moov Togo.

L’effectivité de ces deux mesures est une importante étape dans le déploiement du haut débit au Togo. Elle permettra aux consommateurs d’avoir accès aux services 4G afin de disposer d’une connexion internet très haut-débit mobile et de donner plus de visibilité aux opérateurs et les inciter à investir davantage pour la réalisation des objectifs de la politique sectorielle et le développement de l’économie nationale. L’attribution de la 4G et le renouvellement des 2 G et 3G permettront également de réaliser l’objectif de couverture 4G d’au moins 40% de la population à l’horizon 2022, fixé dans la déclaration de politique sectorielle et d’accompagner le processus de transformation du Groupe Togo Telecom en procédant à la mise à niveau de ses licences.

Après le déploiement du projet E-gouv qui a permis de connecter plus de 250 bâtiments publics (y compris les CHU et les universités) sur toute l’étendue du territoire et l’ouverture du marché de l’Internet à deux nouveaux FAI (Teolis et GVA Togo), le gouvernement affiche une fois encore, par l’octroi des licences 4G aux deux opérateurs de téléphonie du pays, sa volonté d’accorder au secteur des TIC en général, et à l’Internet en particulier, une attention et une place de choix dans le processus de développement du Togo.

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.