Mise en œuvre de l’axe 3 du PND : Les programmes de financement des jeunes et des femmes en bonne voie…

0 409

La Ministre Conseiller Spécial du Chef de l’Etat, Reckya Madougou estimait à l’occasion du 1er Forum Togo-Union Européenne qu’il était l’axe stratégique “majeur sur lequel reposait toute la bâtisse du PND”. En ce sens que cet axe 3 vise l’amélioration du niveau de développement humain à travers “des mécanismes de partage de la prospérité ou les mécanismes d’inclusion sociale”. Six mois après le lancement du Plan National de Développement (PND 2018-2022), il est clair que la pauvreté monétaire, l’extrême pauvreté même en milieu rural sont pris en compte avec des mesures fortes converties en projets et programmes.

16 efforts au total sont prévus pour être fournis pour corriger les disparités et les inégalités sociales : accès à l’éducation, aux soins de santé, à un système de protection sociale et civile, à l’égalité et l’équité des genres, aux services financiers et à un cadre de vie propre… Dans tous les secteurs ou domaines concourant au développement social et au renforcement des mécanismes d’inclusion, des avancées ont été notées. Surtout en termes d’accès aux services financiers et de système de protection sociale et civile, où les résultats ont été fructueux et précoces.

Pour dynamiser l’éventail inclusif par une diversité des offres, de nouveaux produits ont été proposés aux fins de répondre aux besoins de tous les segments sociaux. “La force de ce programme est la diversification des produits en raison des besoins exprimés par les catégories sociales”, a précisé Mazamesso ASSIH, la Secrétaire d’État auprès du Président de la République chargée de l’Inclusion Financière et du Secteur. Les résultats n’ont pas tardés.

 

Pour le mois d’Août écoulé, par exemple 1, 201 milliards de FCFA ont été débloqués au profit de 8 714 hommes et femmes motivés par le désir de se lancer dans des activités génératrices de revenus. 5 603 personnes ont pu renouveller les crédits bénéficiés et 17 promoteurs satisfaits. Cette somme porte le montant total des mises à disposition (MAD) débloquées du 1er janvier au 31 août 2019 à 3, 824 milliards de FCFA pour le compte de 28 225 nouveaux bénéficiaires ; 25 648 renouvellements et 44 promoteurs PNPER. Justifiant encore une fois l’engagement du gouvernement togolais à offrir des services financiers adaptés aux citoyens qui en ont compris la pertinence par le taux de remboursement. Pour le mois, il est de 92,87% soit 475 443 millions recouvrés.

Il en est de même dans le cas du programme de protection sociale et civile School Assur. Dédié pour l’instant à toute l’école togolaise, il vise d’ici la fin de l’année deux millions d’élèves assurés soit 18% de la population togolaise alors que la vision stratégique du gouvernement est de parvenir à 40% de couverture d’ici 2022. Prouvant ainsi l’engagement du gouvernement à renforcer sa politique d’action sociale dont les bras opérationnels sont le ministère du développement à la base et le Secrétariat d’État auprès du Président de la République chargée de l’Inclusion Financière et du Secteur Informel.

Lire aussi / FNFI : Le nouveau Directeur Général N’DASSIM Tchitchabalo Songaï investit dans ses nouvelles fonctions

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur