Millenium Challenge Corporation

Les États-Unis classent le Togo au 2ème rang dans la CEDEAO

43

Le Togo en 2018, confirme la grande attractivité de son environnement économique. Plusieurs rapports d’organismes l’attestent. Ils confirment tous que le Togo dispose d’un des meilleurs climats d’affaires de tout le continent africain et particulièrement de l’Afrique occidentale où il caracole en tête. Le Millenium challenge corporation, dans son classement 2019 rendu public le 5 novembre 2018, place le pays de Faure Gnassingbé au 2ème rang dans l’espace CEDEAO, juste derrière le Sénégal.

Selon un communiqué du MCA-Togo, « de la lecture de la carte des scores 2019, il ressort que notre pays a validé quatorze (14) indicateurs, soit deux (02) indicateurs de plus que l’année dernière et neuf (09) indicateurs depuis la création de la Cellule MCA il y a cinq (05) ans. Ainsi, avec ses quatorze indicateurs validés, le Togo se distingue de nouveau en occupant la deuxième position derrière le Sénégal, s’agissant des pays ouest africains éligibles audit programme ».

Le classement MCC, c’est l’évaluation annuelle des performances des pays participant au processus compétitif de sélection à ses différents programmes d’investissements en faveur du développement.

Selon le même communiqué, « cette évaluation est relative aux trois (03) catégories d’indicateurs que sont la Bonne Gouvernance, la Liberté Économique et l’Investissement dans le Capital Humain, est la 16ème du genre et concerne quatre-vingt (80) pays dont le Togo ».

Concernant la Bonne gouvernance, l’évaluation s’intéresse à la Maitrise de la corruption, la liberté d’information, les droits politiques, les libertés civiles et l’État de droit.

Pour l’investissement dans le capital humain, les indicateurs pris en compte sont les dépenses dans la santé, les dépenses dans l’éducation primaire, le taux de couverture vaccinale, le taux d’achèvement des filles au cycle primaire et la protection des ressources naturelles.

Quant à la liberté économique, elle regroupe l’inflation, la qualité de la réglementation, la politique commerciale et le genre dans l’économie.

Ce classement qui donne une bonne place au Togo fait suite à celui du Doing business publié par la Banque mondiale le 31 octobre 2018. Dans ce rapport, le pays est le 6ème Top performer au monde et le 1er réformateur dans l’UEMOA.

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.