Lutte contre l’insécurité et le terrorisme

Le Togo et le Qatar se donnent la main

148

48 heures de visite officielle d’amitié et de travail à Doha au Qatar. A l’arrivée, (06) accords de coopération dans les domaines politique, économique, commercial, technique et judiciaire. Mais aussi des partages de vue et engagements au plan multilatéral sur des questions de politique et de sécurité en Afrique et dans le monde. C’est en quelque sorte le menu des échanges entre le Cheikh Tamim ben Al Thani, Émir du Qatar et le Président de la République togolaise Faure GNASSINGBE.

Il n’y avait donc pas que les enjeux économiques qui ont commandé et soutenu cette visite d’amitié et travail. Tout en restant préoccupés par la recrudescence des actes de terrorisme, les deux leaders ont condamné avec force la persistance de ces crises qui menacent la paix, la sécurité, la stabilité et donc le développement. De la France aux États-Unis en Occident, de Nouakchott à Djibouti, de Casablanca à Mombasa en Afrique, du Yémen en Palestine, l’arme de la terreur fait partie du paysage depuis une décennie. Des groupes islamistes radicaux ont entraîné le déplacement des millions de réfugiés et la mort des milliers de civils.

A cet effet, l’Émir Tamim ben Hamad Al Thanide et Faure GNASSINGBE, par ailleurs Président en exercice de la CEDEAO ont réaffirmé leur engagement à combattre l’hydre terroriste par tous les moyens possibles mais dans une coordination des efforts et des politiques. Pour les deux Chefs d’État, la paix reste un enjeu primordial pour le bien-être de leurs différents peuples. Pas question de négocier avec leur sécurité et leur cohésion politique sans lesquelles les nombreux accords de coopération ou les protocoles d’entente ne seront que vains. De nouvelles idées sont jetées pour mieux rendre efficiente l’offensive contre ces fléaux.

Et c’est d’ailleurs pour rester dans la même logique que les deux leaders en évoquant le processus de paix au Proche-Orient, ont renouvelé leur ferme engagement à œuvrer davantage dans divers fora régionaux et internationaux pour défendre et renforcer la solidarité internationale afin de prévenir les conflits armés, de combattre le terrorisme et de promouvoir la culture de la tolérance et de la coexistence pacifique dans cette partie du monde.

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.