Lutte contre l’épidémie du Covid-19 : Une riposte musclée et des résultats contre le pire

0 1 487

Des mesures sanitaires et des consignes strictes : surveillance renforcée dans les aéroports, bouclage des villes sensibles, fermeture des frontières, interdiction de la fréquentation de la plage tout le long du littoral, une sensibilisation plus active et renforcée des populations. Dès l’apparition du premier cas testé positif à l’infection Covid-19 au Togo, le 06 mars 2020, le gouvernement s’est engagé dans une course contre la montre pour lutter contre sa propagation.

Alors que d’autres pays étaient dans un tâtonnement de réponse, le Togo a immédiatement mis en place, un comité de crise présidé en personne par le Président de la République. Aussitôt, un plan de riposte a été dicté par les impératifs sanitaires dans ces genres de cas.

Une trentaine de cas confirmés positifs au Togo. 24 jours depuis le premier cas. Pour autant, et comparé à ses voisins, le pays s’en tire, pour le moment, grâce à une riposte de plus en plus ordonnée et donc efficace. Et elle s’est appuyée en priorité sur la situation de l’heure et les impératifs que cela imposait. Ainsi, le Conseil extraordinaire des ministres du 16 mars 2020, a édicté 08 mesures de riposte. Dans l’heure, elles y vont de la suspension des liaisons aériennes en provenance des pays à haut risque à l’annulation de tous les événements internationaux prévus au Togo en passant par l’auto-isolement obligatoire de quatorze (14) jours pour toute personne arrivant au Togo. Tout ceci est suivi du déblocage d’une enveloppe de deux milliards de FCFA pour les actions urgentes.

Et alors que le décompte des cas testés positifs s’allonge, les mesures devenaient drastiques, chose étonnante, à la compréhension des populations. Le 20 mars, une semaine plus tard, ce sont les écoles, les universités qui ont fermées tout comme les manifestations où toute autre activité devant regrouper plus de 100 personnes. Et pourtant, l’épidémie est encore sous contrôle. Mais puisque la plupart des victimes revenaient soit d’un voyage ou en transit d’un pays où sévit également la pandémie, le gouvernement a décidé de la fermeture des frontières terrestres. Dans la foulée, le CHR Lomé Commune est retenu comme le centre de traitement des malades et l’hôtel “Lébéné” (ex-Hotel le Bénin/Ibis) est pris comme le centre d’isolement systématique de tout voyageur atterrissant à l’aéroport international Gnassingbé Eyadema de Lomé.

Voir aussi : Coronavirus : L’hôtel ”Lébéné” (ex-Le Bénin/Ibis) réquisitionné pour la mise en quarantaine des cas suspects

Dans la capitale, toutes les rues se sont quasiment vidées à la suite de ces mesures. Certaines entreprises ont invité les Togolais à rester chez eux et à ne pas se rendre sur leur lieu de travail. Les discothèques et autres enseignes ont été sommées de fermer temporairement. Mais les marchés restent tout de même ouverts et les commerçants sont appelés à porter des masques de protection. Plus intéressant, le gouvernement ne fait pas que s’occuper des cas confirmés. Des équipes sont déployées pour retrouver les cas suspects. Par exemple, selon le rapport conjoint de l’OMS et du gouvernement, la situation épidémiologique à la date du 21 mars 2020 était de 12 cas confirmés et de 51 cas suspects, 10 probables maladies et une guérison. Ces cas suspects sont également traqués parce qu’ils sont des personnes ayant été en contact avec les cas confirmés.

C’est dire que depuis la découverte du premier cas, il y a presque un mois au Togo, le gouvernement ne baisse guère les bras et n’eût pas été la promptitude active et personnelle du Chef de l’Etat, la situation aurait été pire. À l’interne, tous les moyens sont déployés pour une sensibilisation plus accrue des populations aux gestes barrières. À l’externe, la solidarité est agissante en faveur du Togo et la diplomatie offensive porte déjà ses fruits. La semaine écoulée, le Togo recevait un lot de matériels, don du milliardaire chinois Jack Ma. 20.000 kits de dépistage, 100 000 masques et 1000 costumes de protection à usage médical.

Lire aussi : Covid-19 : Le Togo reçoit un important matériel médical de Jack Ma

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur