Togo : Le gouvernement fait le point de la mise en œuvre de l’attribution des marchés aux femmes et jeunes entrepreneurs

0 472

L’ambition du gouvernement togolais d’attribuer 20% des marchés publics aux jeunes et femmes entrepreneurs se concrétise davantage. Ils sont nombreux, les concernés à bénéficier déjà de cette opportunité inédite instituée dans la loi des finances 2018. Elle fait l’objet d’un suivi régulier du Chef de l’État.

En décidant de faire face à la presse ce jeudi, le ministre en charge de l’emploi des jeunes entend faire le bilan de la mise en œuvre de cette mesure phare du mandat social du président Faure Gnassingbé.

Comme facilités, les marchés réservés bénéficient de critères simplifiés d’attribution tels que la non exigence d’expérience pour les marchés de fourniture et de services d’entretien courants, l’exigence d’un minimum de personnel et de matériel (en location éventuellement).

La mesure concerne aussi les marchés relatifs aux travaux d’infrastructures non complexes (construction et réhabilitation des salles de classe, des bâtiments administratifs, les travaux d’entretien et réparation des routes, aménagement des espaces verts), aux fournitures et services (fourniture d’équipements scolaires et sportifs, aménagement des parkings, des lieux publics, etc), et prestations intellectuelles (enquêtes et sondages).

La conférence de presse de ce jeudi sera précédée d’une visite de Task force mis en place par le chef de l’état à l’effet de suivre la mise en œuvre des initiatives au profit des jeunes, au guichet unique créé pour accueillir les cibles de la mesure dite désormais « 20% de part des marchés publics aux jeunes et femmes ». Ce guichet a entre autres mission, l’accueil, l’orientation et le coaching des jeunes et femmes entrepreneurs concernés par la mesure afin de les accompagner à en profiter au mieux.

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur