L’axe 2 du PND : le fondement d’une réorientation agricole

1 236

La construction des agropoles et de cinq parcs industriels constitue une importante ambition du Plan national de développement 2018 – 2022. Pour y parvenir, l’intervention du secteur privé est incontournable.

Le MIFA S.A, société anonyme avec le secteur privé au Conseil d’administration permet de mieux investir dans le secteur agricole. Il permet surtout de réduire de manière considérable les risques d’investissement dans l’agriculture togolaise. Les résultats de la phase pilote sont là preuve palpable de la pertinence de l’initiative.

Au cours de cette phase pilote, 1,1 milliard FCFA de financement a été accordé aux acteurs des chaînes de valeur agricole. Au total, près de 12.000 acteurs des chaînes de valeurs ont été impactés. Le taux d’emprunt est passé également de 15% à une moyenne de 8,75%. Dans le même temps, 15.055 emplois directs et indirects ont été créés ou consolidés, 4978 producteurs ont bénéficié d’une assurance santé et indicielle sécheresse et 5062 producteurs ont pu obtenir un compte bancaire.

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur