L’Agroparc du bassin de la Kara : une fierté nationale, des emplois créés

Développement agricole au Togo

0 9

“Développer les pôles de transformation agricole, manufacturiers et d’industries extractives”. C’est l’axe stratégique 2 du Plan National de Développement (PND 2018-2022) dont l’objectif est la transformation structurelle et durable de son économie. C’est dans cette optique que le Chef de l’Etat  du Togo entame une série de visite sur les sites des dix agropoles.

Relire aussi : Les agropoles, nouvelle stratégie de développement agricole au Togo

Ce mercredi 27 février 2019, le Président Faure Gnassingbé était en déplacement dans l’agropole du bassin de la Kara sur trois sites. La ZAAP de Léon, un piémont dont le potentiel est de 400 ha pour le développement de la riziculture. Le parc à bétails de Broukou construit depuis 2016 et qui est un cadre de véritables échanges pour les éleveurs avec une vente de près de 7 000 têtes de bétail en 2018 et près de 1 700 têtes en ce début 2019. Et enfin, les installations d’un agroparc moderne prévu au titre du projet APRODAT dans la préfecture de Doufelgou.

Relire aussi : Promotion de l’élevage au Togo

Cette visite rentre ainsi dans la dynamique du suivi des différents efforts du gouvernement pour le développement des chaînes de valeur agricole. Elle permettra au Chef de l’Etat d’échanger avec les acteurs, de constater les infrastructures  actuellement disponibles et de lancer les activités de la nouvelle campagne agricole dans l’agropole. Et pour joindre l’acte à la parole,  le Chef de l’État a fait don de cinq(5) tonnes de semence de sésame aux populations de la préfecture de Doufelgou.

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur