Intégration africaine : Le Togo s’engage pour la création de la Zone de libre échange africaine

43

Ils sont près de 40 pays, tous membres de l’Union africaine, à signer les accords consacrant l’instauration de la Zone de libre-échange continentale. Le sommet extraordinaire au cours duquel cet acte de haute portée a été posé s’est déroulé ce 21 mars 2018 à Kigali, la capitale du Rwanda, informe la page facebook officielle du gouvernement togolais. A cette rencontre, le Togo était représenté par Robert Dussey, Ministre des affaires étrangères, de la coopération et de l’intégration africaine. Selon cette même source, les documents signés sont l’Accord sur la zone de libre-échange, le protocole de libre circulation des personnes sur le continent et la Déclaration de Kigali.

La prochaine étape pour la mise en œuvre de cette initiative sera la ratification des documents par au moins 22 pays. La ZLEC vise à avoir un marché commun africain et une union économique monétaire à l’échelle continentale.

En dehors de ce projet qui vient ainsi de connaître un début de réalisation, l’UA, sous la présidence du Rwanda, envisage aussi la création d’un marché unique du transport aérien continental. Pour cette mission importante pour le continent, c’est Faure Gnassingbé, le président togolais, dont la réussite dans ce domaine est avéré, qui est choisi pour conduire les travaux. Plusieurs séances se sont d’ailleurs déjà déroulées pour que, très vite, ce projet soit réalisé.

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.