Identification biométrique des personnes physiques au Togo

Pour une meilleure prise en charge des services publics, privés ou sociaux

0 879
C’était à la fois un des gros points du projet de société du candidat Faure Essozimna Gnassingbé mais également une vision clairement définie dans l’axe 3 du Plan National du Développement (PND 2018-2022) qui vise à consolider le développement social et à renforcer les mécanismes d’inclusion. Mais depuis jeudi dernier, l’Assemblée Nationale a adopté le projet de loi relatif à l’identification biométrique des personnes physiques au Togo. C’était au cours de la deuxième séance plénière de la deuxième session ordinaire de l’année 2020.

Composé de trente-huit (38) articles regroupés en huit (8) chapitres, le texte vise à combler le vide juridique constaté aux plans normatif et institutionnel dans le domaine de l’identification biométrique des personnes physiques en dotant désormais le Togo d’un système fiable, sécurisé, protégé et efficace d’identification et d’authentification des personnes physiques. En plus donc de doter chaque citoyen togolais d’un numéro d’identification unique (NIU) sur la base de ses données démographiques et biométriques, ce texte s’inscrit dans la volonté du gouvernement de rendre accessibles les services publics et sociaux à tous et de renforcer l’inclusion sociale à travers un processus de modernisation et de réforme de l’administration publique.

Au nombre des actions concrètes à prendre en charge, il s’agit notamment de la couverture maladie universelle, la mise à jour du fichier électoral, de l’accès aux services de santé, de l’octroi d’une subvention ou aide particulière, de la réduction des fraudes dans le système financier, du ciblage des bénéficiaires des aides dans le secteur social, du suivi scolaire et administratif du citoyen. Pour la réussite, la loi adoptée prévoit la création d’une agence nationale d’identification placée sous l’autorité directe de la Présidence de la République.

Lire aussi : Togo / Conseil des ministres – Bientôt, un numéro d’identification unique pour chaque Togolais

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur