Gouvernement Victoire Dogbé : l’UFC ne se plaint pas d’être absente

0 1 034

Des spéculations des plus folles font croire à l’opinion que l’Union des Forces du Changement (UFC) de Gilchrist Olympio serait en froid contre le Chef de l’Etat Faure Gnassingbé pour n’avoir eu aucun porte-feuille dans le gouvernement composé après la nomination de Madame Victoire Dogbé au poste de Premier Ministre. Dans un communiqué rendu public le 06 Octobre dernier, l’UFC explique son absence dans l’équipe gouvernementale par la volonté de ne pas faire du mélange de genre.

En effet, à l’issue des législatives de Décembre 2018, l’UFC a été le parti de l’opposition ayant obtenu plus de sièges que les autres partis. De ce fait, le titre de chef de fil de l’opposition revient de droit au parti de Gilchrist Olympio.

Il serait donc une curiosité de voir un parti de l’opposition faire son entrée au gouvernement pour soutenir les actions gouvernementales alors que la réalité voudrait que ce soit ce parti qui chapeaute avec ses collègues de l’opposition les critiques de l’action du gouvernement.

Lire également : Mila Aziablé, plus jeune ministre de la République Togolaise

Notons qu’en 2010, au lendemain de la présidentielle remportée par Faure Gnassingbé, un accord de Gouvernement avait été signé entre le RPT, parti au pouvoir d’alors et l’UFC (opposition).

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur