Forum économique Togo-UE : d’heureuses perspectives pour la mise en œuvre du PND

0 952

Deux jours durant, Lomé s’est voulu la capitale de l’investissement dans un partenariat public-privé. C’était à la faveur du premier forum économique Togo-Union Européenne tenu du 13 au 14 juin 2019 et ayant réunis investisseurs et opérateurs économiques togolais et étrangers. Dans la perspective de réaliser les divers projets structurants du nouveau Plan National de Développement (PND 2018-2022), le Togo entend consolider avec l’Europe des liens de coopération en vue de promouvoir davantage l’investissement et la création de richesse et d’emplois.

“Liés par l’histoire et unis par notre volonté commune de mettre la coopération au service de nos objectifs respectifs, nous marquons aujourd’hui -avec ce forum- une étape majeure dans cette ère de renouveau et de progrès” avait déclaré le Président de la République dans son discours d’ouverture. Au cœur des discussions, il avait été question des nombreuses réformes économiques engagées ces dernières années et surtout les opportunités et les mécanismes disponibles pour améliorer le climat des affaires et apporter de la valeur ajoutée aux produits exportés. En clair, il s’agissait de rendre effectif le projet de corridor et la réalisation des infrastructures.

A cet effet, plusieurs panels ont été animés par des membres du gouvernement, d’éminents économistes, des opérateurs économiques et experts. Différents thèmes portant notamment sur l’agriculture et l’agro-business, l’énergie, les infrastructures et l’accès au financement ont été abordés. Et bien des intervenants comme Aliko Dangoté, Mario Pezzini, Dominique Strauss-Kahn, Carlos Lopez, Etienne Giros et Ade Ayeyemi étaient présents. Des débats, il ressort des propositions pertinentes pour créer des conditions d’investissements dans des secteurs porteurs en vue de l’accélération de la croissance et le développement social avec l’implication des institutions bancaires et financières.

Des séances Match-marking B2B, des sessions parallèles avaient également permis à des participants d’échanger en profondeur et de nouer des partenariats à l’issue de ce forum économique Togo-Union européenne, premier du genre au Togo. A l’issue des deux jours, des approches de solutions ont été identifiées pour optimiser les opportunités disponibles. Au-delà d’une perspective de 852 milliards de francs CFA pour 140 projets bancables, ce forum a été sanctionné par la signature de la lettre d’adhésion du Togo au Centre de développement de l’OCDE, le lancement de la Chambre de commerce européenne au Togo, et la signature du Mémorandum d’entente entre les Chambres de commerce et d’industrie du Togo et de l’Union européenne.

Lire aussi : Discours du chef de l’Etat à l’ouverture du premier Forum économique Togo-Union Européenne

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur