Fonds d’appui aux initiatives économiques des jeunes

4.946 emplois déjà créés

76

Les initiatives de promotion d’emploi prises par le gouvernement portent déjà les fruits. Ils sont nombreux les jeunes à avoir créé leurs entreprises, générant ainsi des centaines d’emplois.

1.333 jeunes togolais dont deux cent soixante dix sept (277) femmes de diverses régions ont été soutenus par le Fonds d’Appui aux Initiatives Economiques des Jeunes (Faiej) et ont, à leur tour créé trois mille six cent treize (3.613) emplois, soit au total 4.946 emplois directs créés..

Initié par le Gouvernement de la République togolaise pour accompagner la réalisation de projets pertinents de jeunes dont l’âge est compris entre 18 et 35 ans, le Fonds d’Appui aux Initiatives Economiques des Jeunes (Faiej) convainc par ses résultats. Pour la majorité de ses bénéficiaires, il est « une réponse efficace à nos besoins non seulement en financement mais aussi et surtout en formation, suivi et les conditions très souples d’octroi des financements », confesse Ekué, jeune promoteur d’une exploitation de production végétale basé dans la préfecture du Bas Mono.

Comme Ekué, ils sont mille trois cent trente deux (1.332) autres togolaises et togolais âgés de 18 à 35 ans dont les projets ont satisfait aux critères de sélection du Faiej qui les a appuyés pour un montant total estimé à deux milliards cent soixante millions cent dix huit mille quatre cent soixante dix sept (2.160.118.477) de francs CFA.

Ces bénéficiaires proviennent, de l’ensemble des régions du Togo et exercent dans différents domaines d’activités éligibles aux appuis du fonds que sont les services, le commerce, l’agriculture notamment la transformation puis l’artisanat. Conformément aux principes du fonds, chacun des bénéficiaires, en plus d’avoir une formation préalable dans son domaine d’activité reçoit par les soins du Faiej, des connaissances additionnelles et une formation initiale à l’entrepreneuriat afin de renforcer les facteurs de succès de son projet.

Le Faiej est donc, selon les responsables, ouvert à tous les jeunes togolais des deux sexes âgés de 18 à 35 ans et porteurs « d’un projet générateur de revenus et créateur d’emplois » dans un domaine dans lequel il a des pré-requis.

Ce dispositif fait partie de plusieurs autres que met en œuvre le gouvernement du Président Faure E. GNASSINGBE en vue d’adresser la question du chômage au Togo

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.