Financement du développement : Le Togo et deux firmes internationales lancent le fonds BLOC

0 541

Les meilleures et innovantes approches sont recherchées par la République du Togo dans le financement des secteurs clés et des projets phares du Plan national de développement PND 2018-2022. Avec deux firmes internationales, l’Etat togolais vient de créer un fonds pour le financement des secteurs de l’Energie, de l’éducation, de la distribution de biens de grande consommation et de l’inclusion financière.

BLOC, c’est le nom du fonds d’impact basé sur la finance mixte qu’ont lancé le gouvernement togolais et deux de ses partenaires du domaine. Il s’agit de Bamboo Capital Partners une plateforme de Private Equity et Moeda Seeds Bank une fintech brésilienne spécialisée dans la microfinance.

Le fonds crée vise à faciliter le financement des entreprises utilisant les nouvelles technologies disruptives notamment la Blockchain en mobilisant 100 millions d’euros des secteurs privés et publics. Les fonds permettront d’améliorer considérablement les secteurs de l’Energie, de l’éducation, de la distribution de biens de grande consommation et de l’inclusion financière.

Florian Kemmerich, l’associé directeur de Bamboo est confiant car selon lui le BLOC couvrira l’ensemble des pays en développement notamment le Togo. Par ailleurs, il est précisé que c’est la société Bamboo qui se chargera de la gestion du fonds mais elle s’appuiera évidemment sur l’expertise technologique de Moeda Seeds Bank qui fournira aux investisseurs, à travers sa Blockchain, une traçabilité complète de leurs investissements.

« BLOC s’appuiera sur l’expertise technologique de Moeda pour fournir, via sa blokchain qui offre assez de transparence aux investisseurs, une traçabilité complète de leurs investissements. Elle innovera en acceptant et en investissant à la fois dans des monnaies fortes (EUR, USD) et dans les cryptomonnaies, en utilisant une plate-forme KYC pour convertir ces dernières en EUR ou USD. », a précisé le représentant de Moeda Seeds Bank qui était à Kigali au Rwanda.

Pour la ministre des Postes et de l’Economie numérique Cina Lawson, le Bloc est « pleinement en ligne avec le troisième pilier du plan national de développement qui vise à consolider le développement social et à renforcer l’inclusion sociale. » Toujours selon elle, le fonds créé le 25 mars 2019 « servira également à soutenir les entreprises locales impliquées dans les TIC, les entrepreneurs à faire croître leurs entreprises, en leur fournissant du capital et de l’expertise technologique.»

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur