Faute de mobilisation et à cause des dissensions internes : La C14 annule sa marche

0 139

La manifestation de la coalition de 14 partis politiques de l’opposition au Togo n’aura pas lieu. Elle a été purement et simplement annulée par ses organisateurs.

Officiellement, Brigitte Adjamagbo Johnson évoque le fait que le ministre de l’administration territoriale ait interdit les manifestations à l’intérieur du pays pour faute d’itinéraire. Dans sa lettre d’information au ministère, la C14 a seulement précisé les itinéraires de Lomé, sans préciser ni les autres villes concernées, encore moins les itinéraires. Ce qui dénote d’une improvisation et d’un souci de créer le désordre, selon les autorités.

Mais d’autres sources informent que l’annulation de la marche de demain serait due au manque de forte mobilisation. Les populations se montreraient peu enthousiastes à l’idée de la reprise des marches. Ce qui annonçait donc peu d’affluence si la manifestation se tenait.

 

Lire aussi :  Togo : L’échec du boycott qui montre le vrai visage de la C14

 

D’autres sources indiquent également que les dissensions entre les leaders de la C14 seraient aussi à la base de la manifestation. Selon ces sources, ce n’est plus la lune de miel entre Tikpi Atchadam et les autres leaders d’une part. Ces leaders ne digéreraient pas les interventions du Président du PNP depuis le Ghana comme s’il était leur patron. Pire, il prend souvent des positions contraires à celles des autres leaders notamment au sujet de la CEDEAO et de la forme des manifestations.

Il y aurait également des dissensions profondes entre les leaders comme Brigitte Adjamagbo Johnson, Jean-Pierre Fabre et autres. Le président de l’ANC ne digère pas d’avoir perdu son titre de Chef de file de l’opposition. Il pointe d’un doigt accusateur les tenants du boycott des élections législatives du 20 décembre dernier.

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur