Faure Gnassingbé lance deux programmes pour les jeunes et les femmes

156

Dans la loi des finances 2018, le gouvernement du Président Faure Gnassingbé a intensifié ses prévisions pour l’emploi des jeunes et l’autonomisation des femmes. Il s’agit essentiellement des projets des Filets sociaux et services de base (FSSB) et d’opportunités d’emploi des jeunes (OEJV) qui seront désormais opérationnels. Et coup de grâce, c’est le Président de la république qui procèdera en personne à leur lancement à Kara ce mardi 6 février 2018.

Financés par le gouvernement togolais et la Banque mondiale, les projets sont entrés en vigueur le 30 novembre 2017 après la signature de la convention de financement le 05 avril 2017. Ils entreront donc dans leur phase active et seront exécutés par l’Agence nationale d’appui au développement à la base.

Mais en réalité, quel est le contenu de ces deux projets ?

Le projet des filets sociaux a trois composantes : l’amélioration de l’accès des plus pauvres aux infrastructures socioéconomiques de base, l’amélioration de l’accès des plus faibles aux filets sociaux et le renforcement des capacités et gestion du projet.

Quant au projet d’opportunité d’emploi des jeunes vulnérables, il ambitionne fournir des opportunités de génération de revenus aux jeunes et pauvres vulnérables ciblés. Il est composé du volontariat communautaire et de la formation, de l’appui aux activités génératrices de revenus et du renforcement des capacités.

Toutes ces actions combinées n’ont qu’un seul objectif : réduire de manière substantielle les frontières du chômage des jeunes et des femmes.

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.