Facilités pour la création d’entreprise au Togo

Quand les jeunes profitent des opportunités qu’offre le gouvernement !

202

Au compteur des performances du Centre de formalités des entreprises, les chiffres témoignent de l’engouement des jeunes. Et c’est le gouvernement qui peut se réjouir d’avoir eu raison d’accorder maintes facilités aux créateurs d’entreprise et donc d’emploi principalement pour les jeunes.

Au bilan, plus de 5295 entreprises ont été créées au CFE pour le premier semestre. Soit une hausse de 16,3% en comparaison à la performance de l’année précédente à la même période. Ce qui montre toute l’opportunité de ces facilités qui se sont renforcées depuis les premières décisions du Conseil des ministres en 2015. A la base de cette forte augmentation constatée, le taux de création des Sociétés à responsabilité limitée. Le nombre des entreprises de cette catégorie a doublé, passant de 645 à 1308, ce qui équivaut à une hausse de 102,8%.

Les jeunes créateurs d’entreprise ont également bien accueilli la liberté qui leur est donnée de recourir ou non à un notaire. Sur les 1308 nouvelles SARL, plus de la moitié, soit 1113 sont créées sous seing privé. Ce qui en rajoute à la pertinence de cette mesure du gouvernement du Président Faure Gnassingbé.

Avec 60%  de jeunes selon les résultats du Recensement général de la population et de l’habitat de 2010-2011, le Togo dispose d’un fort potentiel pour son développement. Un réservoir de main d’œuvre que le gouvernement, à travers plusieurs initiatives, emploie et continue de mettre au travail notamment par l’entremise de la promotion de l’entrepreneuriat.

Selon les réformes mises en œuvre, les opérateurs économiques ne sont plus contraints à un montant de capital social. D’abord d’un million avant 2014 puis ramené à 100.000 F en septembre 2014, le capital social est désormais librement fixé par les statuts des créateurs d’entreprise. Il en est de même pour la part sociale nominale. Et pour faciliter la tâche aux usagers, des statuts types sont disponibles sur le site Internet du Centre de formalité des entreprises.

Les mesures d’incitations fiscales des entreprises, la possibilité de création d’entreprise en ligne sur le site web du CFE, la réduction de délai de délivrance de la carte unique de créateur d’entreprise sont d’autres réformes qui convergent vers la promotion de l’entrepreneuriat des jeunes.

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.