Économie : Plusieurs entreprises allemandes annoncent s’installer à Lomé

0 611

C’est une bonne surprise en cette veille du deuxième sommet du G20 Compact with Africa sur l’investissement qui s’ouvre ce 20 novembre à Berlin : alors que Lomé travaille à devenir un hub logistique d’excellence dans la région ouest-africaine, l’investissement est en hausse. Dans le processus d’implantation des entreprises allemandes en Afrique tel que libellé par le plan Marshall, le Togo est le nouveau choix de Berlin. Le patronnat allemand a décidé de multiplier les investissements dans le pays de Faure Essozimna Gnassingbé avec une approche bilatérale.

Plusieurs raisons motivent le choix porté sur le Togo. Le pays est membre adhérent de l’initiative Compact with Africa. Une initiative inspirée par l’Allemagne lors de sa présidence du G7 pour encourager les pays membres à réformer afin d’améliorer le climat des affaires dans l’objectif de favoriser les investissements internationaux notamment allemands. Et bingo ! Lors du dernier classement Doing Business 2020, le Togo a été reconnu comme le pays le plus réformateur d’Afrique. A cet effet, une centaine d’entreprises françaises et allemandes compte développer des relations de business avec le Togo.

“Les secteurs de l’énergie solaire, de la Tech ou encore celui de l’automobile pourront ainsi mieux connaître les opportunités qu’offre le Togo”, a indiqué Bienvenue Angui, directrice générale de l’Alliance du Mittelstand Afrique. Et pour cela, Lomé qui affiche un taux de croissance flirtant avec la barre des 6% selon la Banque mondiale pourra s’appuyer sur sa bonne trajectoire en matière de climat des affaires, tandis que sa gouvernance économique est elle aussi saluée par une amélioration de sa notation souveraine (BBB–) par l’agence Bloomfield. Sans oublier les projections du Plan National de Développement (PND 2018-2022).

 

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur