Développement socio-économique : Bientôt une charte réformée pour les activités physiques et sportives au Togo.

0 235
Le gouvernement s’est réuni ce mercredi 06 janvier au palais de la présidence à Lomé, pour son premier conseil des ministres de l’année. Les travaux dirigés par le Chef de l’Etat Faure Essozimna Gnassingbé, ont porté sur l’examen de plusieurs dossiers notamment la réforme de la charte des activités physiques et sportives.
Cette charte révisée présentée par le ministre des sports et des loisirs afin de s’adapter aux réalités de l’heure tant sur le plan national que sur le plan international donne le ton à de nouvelles politiques sportives, qui devront mettre l’accent sur l’échange des bonnes pratiques, l’éducation et les programmes de formation, le renforcement des capacités et la promotion. Il s’agit aussi d’une reconnaissance du rôle que joue l’éducation physique en tant que levier pour promouvoir l’égalité des genres, l’inclusion sociale, la non-discrimination et le dialogue continu au sein de nos sociétés, et promouvoir le développement.
« Cette initiative s’inscrit dans le contexte des ambitions de la feuille de route gouvernementale « Togo 2025 » pour contribuer au développement socio-économique de notre pays en faisant des activités physiques et sportives, un vecteur d’épanouissement de la population et un vecteur pourvoyeur d’emplois », lit-on dans le communiqué final du conseil des ministres.
Notons qu’au plan international, la Charte des Activités Physiques et Sportives a été révisée lors de la 38e session de la Conférence générale de l’UNESCO, qui s’est déroulée au siège de l’Organisation du 3 au 18 novembre 2015. Les États membres de l’UNESCO dont le Togo ont adopté la version révisée de la Charte internationale de l’éducation physique, de l’activité physique et du sport, reconnaissant l’importance du sport pour le développement et la paix.

Lire également : Togo / Bogan MANAK, le visage togolais du Bodybuilding à l’international

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur