Déclaration du chef de l’Etat, SEM Faure Gnassingbé à Libreville.

0 742

En visite d’amitié et de travail au Gabon, le chef de l’Etat, SEM Faure Gnassingbé a fait une déclaration dont voici la quintessence.

Libreville, 7 mai 2019

SEM Faure Gnassingbé lors de sa déclaration à Libreville

 

Je suis venu dans le cadre d’une invitation que m’a adressée mon frère et ami le Président Bongo. […] Ce qui nous a permis de discuter des questions bilatérales, des questions d’amitié entre le Gabon et le Togo et des questions régionales.

Je lui ai fait le point de la situation sécuritaire difficile dans la zone de l’Afrique de l’ouest puisque lui-même avait co-présidé avec moi le sommet conjoint CEDEAO-CEEAC. Je lui ai fait part des différentes évolutions. […] Nous avons eu des échanges fructueux. 

Je remercie le peuple et le gouvernement gabonais pour l’accueil qui m’est réservé.

La coopération se porte bien, Dieu merci, comme entre plusieurs pays africains. Nous-mêmes, nous avions envoyé une délégation ici pour regarder la zone économique spéciale, et voir comment les activités s’y déroulaient, parce que nous avons une stratégie –le Plan national de développement- et nous souhaitons attirer les investisseurs à Lomé. Cette délégation est venue ici, elle m’en a rendu compte. Nous avons parlé de cela et je crois que par rapport à cette question-là, nous aurons des évolutions positives. Nous pouvons nous inspirer de ce qui est fait au Gabon ici.

Comme je vous ai dit, nous avons évoqué la situation difficile dans la zone du Sahel qui malheureusement commence par toucher des pays plus au sud. Au Togo, nous avons démantelé quelques cellules terroristes comme je l’ai dit récemment dans un discours. Malheureusement il y a eu la prise au Bénin de touristes français. La menace se rapproche, et il est nécessaire que nous puissions renforcer la coopération régionale. Il est tout à fait indispensable que nous puissions anticiper.

Pour conclure, comme je l’ai dit, c’est un grand plaisir de voir le Président Ali Bongo. En sa qualité de Président en exercice de la CEEAC, la région a besoin de lui, l’Afrique a besoin de lui.

Merci beaucoup.

Une vue des membres de la délégation du Togo

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur