Coronavirus : Ce que dit le communiqué de presse du gouvernement du 10 mars 2020

0 864

Le Gouvernement Togolais dans un communiqué de presse en date du 06 mars dernier, annonçait le premier cas de contamination au Coronavirus au Togo. Bien évidemment, au regard de la virulence et du caractère dangereux de cette maladie, qui est en passe de devenir une pandémie selon l’OMS, un comité de crise fut mis en place au Togo. Réuni ce lundi 10 mars 2020, au palais de la présidence sous l’égide du chef de l’Etat togolais Faure E. Gnassingbé, le comité de crise a jugé utile d’informer l’opinion des avancements ou de l’état de santé de la patiente testée positive au Covid-19.

« L’état clinique de la patiente est satisfaisant. Elle est exempte de fièvre et ne souffre à ce jour d’aucun des symptômes ayant motivé son hospitalisation. Le traitement se poursuit selon le protocole consacré à cette affection », a indiqué le gouvernement togolais dans son communiqué de presse en date du 10 mars 2020. Il ressort donc des termes du communiqué que l’état de santé de la patiente est en nette amélioration, et qu’elle continue à suivre le traitement conformément au protocole consacré à la maladie.

Mais très vite, à la publication de ce communiqué de presse qui devait réjouir le peuple togolais, les adeptes de la théorie du complot ont vite fait de monter sur leurs grands chevaux en faisant une interprétation non judicieuse dudit communiqué. Pour ces « journalistes » avides de sensation, le gouvernement aurait failli à sa mission, alors qu’une analyse approfondie des termes du communiqué leur aurait permis d’éviter cette entorse au métier de journalisme.

Si l’état de santé des personnes contact avec le cas index ne révèle aucun symptôme, elles sont toujours gardées en quarantaine, le protocole oblige. Par ailleurs, « Le Gouvernement exhorte les populations à continuer à observer toutes les mesures préventives recommandées, afin d’éviter la propagation du virus ».

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur