Contrat d’engagement par chaque ministre : Un style positif de gouvernance

0 667
La recherche de résultats et l’atteinte des objectifs inscrits dans la feuille de route quinquennale 2020-2025 ont été au cœur des travaux d’un séminaire gouvernemental tenu sous la houlette du Président de la République Faure Essozimna Gnassingbé du 12 au 14 octobre dernier.

Un séminaire gouvernemental au lendemain de la formation du gouvernement était un exercice nécessaire pour permettre aux 33 membres de l’équipe dirigée par Mme le Premier Ministre Victoire Tomégah- Dogbé d’être au même niveau de compréhension de la feuille de route gouvernementale et de pouvoir se l’approprier. Ce rendez-vous gouvernemental a été l’occasion pour la nouvelle équipe de s’engager à travailler d’arrache-pied pour l’atteinte des objectifs fixés dans la nouvelle feuille de route pour les 5 ans à venir.

Lors de la présentation de sa déclaration de politique générale face aux députés, Mme Victoire Dogbé annonçait vouloir bâtir son action sur trois axes principaux à savoir : renforcer l’inclusion et l’harmonie sociale et consolider la paix; dynamiser la création d’emplois en s’appuyant sur les forces de l’économie nationale, moderniser le Togo et renforcer ses structures.

Loin de paraitre comme un chapelet de bonnes intentions brandies à l’opinion nationale et internationale, les axes inscrits sur la feuille de route apparaissent plutôt comme un tableau de bord pour mener à bien la vision du Chef de l’Etat pour un Togo prospère et émergent.

Lire aussi :Togo / Le Premier ministre Victoire Tomégah-Dogbé entend ‘’gouverner autrement’’

S’inscrivant dans une démarche de gestion axée sur les résultats, et au regard de l’urgence des actions prévues à l’agenda, Madame le Premier Ministre a innové en faisant signer des contrats d’engagement aux Ministres qui ont la lourde charge de piloter des portefeuilles en lien étroit avec les actions prioritaires du programme de gouvernement présenté aux Togolais par Faure Gnassingbé en Février 2020.

Ainsi, et selon les termes de l’accord, ces Ministres feront l’objet de suivi et d’évaluation régulière par la présentation de bilan de leurs actions à la tête de leurs départements respectifs, montrant l’évolution de l’exécution des différentes tâches.

En guise de pression légitime dans l’exécution des cahiers de charge, il est annoncé des sanctions contre des Ministres qui seraient défaillants.

Lire également : Économie, agriculture, inclusion… : Ces acquis pour une transformation structurelle

La recherche du bien-être des populations a toujours été au cœur des actions du Chef de l’Etat et ce nouveau management introduit dans la gouvernance devra permettre à l’exécutif de transformer en profondeur l’économie nationale au bénéfice de tous.

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur