Campagne agricole 2020-2021 : Les prévisions et les ambitions du gouvernement

0 343
Le déroulement de la campagne agricole 2020-2021 et les prévisions de récolte étaient au cœur du conseil des ministres hier mercredi. Sauf que pour le compte de cette année, elle s’est déroulée dans des conditions exceptionnelles marquées par des variabilités climatiques et les effets de la crise sanitaire liée à la pandémie de la Covid-19. Des réalités qui, effectivement pourront impacter à l’envers si rien n’est fait, les performances du secteur agricole et réduire considérablement les perspectives positives pour le taux de croissance annuel.

A cet effet, le gouvernement a décidé d’ajuster son fusil d’épaule et d’y opposer une forte réactivité et une capacité de résilience des agriculteurs à travers une batterie d’actions. Il s’agit en premier d’intensifier l’utilisation des intrants agricoles de bonne qualité; pour atteindre l’objectif de 8 à 10% par an de gain de la productivité agricole. Le gouvernement entend ainsi favoriser à temps réel l’accès physique aux intrants de bonne qualité et à un coût véritablement abordable. Sans oublier aussi la possible mise à disposition d’engrais adaptés aux sols. D’ailleurs, depuis l’année dernière, le Togo s’est engagé avec Dangoté Industries Limited dans la transformation du phosphate en engrais dérivés de phosphates.

Lire également / L’Agroparc du bassin de la Kara: une fierté nationale, des emplois créés

Pour toujours atteindre les résultats attendus, une autre action du gouvernement portera notamment sur “l’intensification de la mécanisation agricole avec un objectif de 10% des producteurs ayant adopté les outils de mécanisation agricole” a indiqué le compte rendu du conseil des ministres. La mécanisation reste un défi pour l’agriculture togolaise. Elle représente près de 10% sur les 3.600.000 ha de terres cultivables disponibles. Il s’agit dès lors pour le gouvernement de renforcer les besoins en mécanisation agraire.

Enfin le conseil des ministres plaide également pour une intensification de l’irrigation avec 40 000 kits d’irrigation goutte à goutte qui seront mis à la disposition des producteurs. Pour le Chef de l’Etat et son gouvernement, la promotion du développement des chaînes de valeurs dans le domaine agricole doit s’appuyer sur la maîtrise de l’eau ainsi que l’aménagement, la construction, la réhabilitation des ouvrages hydro-agricoles et des infrastructures de production halieutique. De plus, la gestion durable des bassins hydriques transfrontaliers permettra d’assurer la disponibilité des ressources en eau pour le développement agricole. C’est en attendant donc que ces 40.000 kits d’irrigation seront incessamment déployés.

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur