C14 : la guerre de leadership s’amplifie

1 720

On savait que Tikpi Atchadam, le leader de la contestation, Jean-Pierre Fabre, le chef de file de l’opposition et Brigitte Adjamagbo Johnson, la coordinatrice de la C14 ne sont pas les meilleurs amis au monde. Au contraire, ils se détestent et ne se le cachent pas. Et ce week-end a exacerbé cette guerre flagrante de leadership.

L’appel unilatéral de Tikpi Atchadam aux populations passe mal au sein de la coalition. Déjà que depuis un moment, le leader du PNP se met à l’écart des actions de la C14.

En réponse, le Chef de file de l’opposition a rendu publique aussi une déclaration de son parti l’ANC. Une déclaration pour compatir aux douleurs des familles des deux personnes défuntes. Ce qu’il n’avait jamais fait depuis le début de cette situation politique.

Quelques semaines plus tôt, soit le 31 octobre 2018, l’ANC avait écrit de manière unilatérale à la CEDEAO pour l’appeler à mettre fin au processus électoral.

Brigitte Adjamagbo Johnson voit mal toutes ces initiative. Elle estime que de pareilles actions devraient être menées sous sa direction.

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur