Appui au développement : Les PTF font toujours confiance au Togo

131

 

Le Fonds Monétaire International (FMI), le Millenium Challenge Account (MCA), la Banque Africaine de Développement (BAD) ou encore la Banque Mondiale (BM) ne se rétractent guère dans leurs appuis au Gouvernement Togolais.
Le 18 décembre dernier, « Le Conseil d’administration du Fonds Monétaire International (FMI) a achevé sa première revue de l’accord au titre de la Facilité élargie de crédit (FEC) avec le Togo et approuve un décaissement de 35,6 millions de dollars américains », annonce un communiqué de presse de l’institution de Bretton Woods. Une manifestation patente du renouvellement de la confiance du FMI qui d’ailleurs dans le même communiqué a indiqué que « les performances dans la mise en œuvre du programme appuyé par la facilité élargie au crédit (FEC) ont été bonnes. Tous les critères qualitatifs de réalisation et les mesures préalables, ainsi que quatre des cinq repères structurels ont été observés ».

Le FMI a été suivi quelques jours après du Millenium Challenge Corporate (MCC) qui, à l’issue d’une évaluation aussi, a classé le Togo parmi les candidats au compact dont les chances ne cessent de croitre au regard des performances de leur économie et de la qualité de la gouvernance.

La Banque Mondiale et la Banque Africaine de Développement pour leur part étaient également à Lomé il y a quelques semaines pour la signature d’importants accords de financement avec le Gouvernement représenté par Monsieur Yaya Sani, Ministre de l’Économie et des Finances.
Ces appuis et sollicitudes des Partenaires Techniques et Financiers (PTF) au Gouvernement de Faure E. Gnassingbé sont très remarquables malgré, « tout ce que les gens tentent de montrer à l’extérieur et le travail de sape systématique des détracteurs du pouvoir», a confié un diplomate africain à la retraite à notre équipe.
De plus en plus de Togolais commencent à s’interroger sur le patriotisme des membres de la coalition des partis de l’opposition du fait des dommages que leur lutte cause notamment aux milieux des affaires et des petits commerçants du Togo.

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.