Amélioration du taux d’électrification du Togo

Faure E. GNASSINGBE, le respect de la parole donnée

79

Porter à très court terme, de 26 à 40% le taux d’électrification du Togo avec une discrimination au profit des zones rurales. Telle peut se résumer, l’un des récents engagements pris par le gouvernement du président Faure E. GNASSINGBE.

Cet engagement se concrétise sans tambours ni trompettes. Ce mardi 06 mars 2018, Faure E. GNASSINGBE a présidé en personne dans la localité de Takpapièni la mise en service officielle d’une centrale de 100 kWc et un réseau de distribution basse tension de huit (08) km équipé de quatre-vingt (80) lampadaires d’éclairage public à Takpapièni dans la préfecture de l’Oti en présence de membres du gouvernement, des autorités, sages, femmes et jeunes de la localité.

Cette réalisation s’inscrit dans le cadre du Programme Régional de Développement des Énergies Renouvelables et de l’Efficacité Énergétique (PRODERE) d’un coût global de deux millards de francs CFA et financé par la commission de l’UEMOA. L’étape de Takpapièni fait suite à celles des localités de Assoukoko, Bavou et Kountoum qui chacune luise déjà sous l’éclairage de leur centrale respective.

La rapidité avec laquelle le Togo exécute ce programme dont il est déjà à la deuxième phase, comparée à d’autres pays bénéficiaires est motivée par l’option faite par le Président Faure GNASSINGBE de faire prioritairement de son actuel mandat celui de l’amélioration des conditions sociales des Togolaises et des Togolais.

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.