6ème législature au Togo : 15 femmes députées dont 11 nouvelles élues

0 1 165

Au sein de la 6ème législature au Togo, il y a 15 femmes députées. Soit un taux de 16,48%. Une faible présence notamment par rapport à la législature précédente où les femmes étaient au nombre de 17. Sur les 15 députées, 11 découvrent pour la première fois l’hémicycle. Les 4 autres avaient déjà été parlementaires au moins une fois. Celles qui renouvellent leur mandat sont l’ancienne ministre et vice-présidente de l’Assemblée nationale Ibrahima Meimounatou, l’ancienne ministre et inspectrice des impôts Bernadette Legzim-Balouki, l’ancien questeur Tségan Yawa Djigbodi et la députée Kolani Yobate épouse Bakali.

En ce qui concerne les nouvelles élues, elles sont 07 à provenir des listes des indépendants, 03 du parti au pouvoir et une de l’opposition, en l’occurrence Doris Léonardina De Souza de l’UFC de Gilchrist Olympio.

« En tant que déléguée nationale des femmes de mon parti, j’ai une large vue sur la femme togolaise et ses difficultés, et je compte bien m’en servir pour leur donner une réponse », a confié Raymonde Kayi Lawson- de Souza à nos confrères de Hémicycles d’Afrique. Elle s’engage donc à œuvrer essentiellement pour le vote de lois en faveur de la couche féminine.

Issues du parti au pouvoir ou de l’opposition, les femmes ont le même défi. « Ma vision est que nous arrivions à hisser la femme à un niveau de vie de dignité respectable pour qu’elle se sente dans sa peau. J’ai vu pendant la campagne, des femmes qui parlent de leur quotidien en larmes. Il faut qu’on corrige cela » affirme Léonardina Rita Doris Wilson-de Souza de l’UFC.

Pour les élections législatives du 20 décembre dernier, plusieurs dispositions du Code électoral favorisaient pourtant les femmes et devraient permettre d’améliorer leur présence au parlement. Mais à l’arrivée, seulement 15 élues y sont. Entre autres, la caution pour les femmes était la moitié de ce qui était fixé pour les hommes.

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur