Tokyo est présent dans le secteur social

Le Japon va accompagner  financièrement deux organisations non gouvernementales (ONG) togolaises dans  la mise en œuvre d’infrastructures sociales de bases dans le canton de Baguida et dans la ville de Kpalimé. Une convention de financement a été signée ce mercredi entre l’ambassadeur du Japon et les responsables des deux ONG.

D’un montant total évalué à 91 millions de F CFA,  ce financement vise à accompagner deux projets. Le premier financé à hauteur de 46 millions de F CFA est relatif à la réalisation de trois (03) forages équipées de pompe à motricité humaines dans trois villages du canton de Baguida (Sud-est de Lomé). La mise en œuvre de ce projet permettra d’améliorer l’accès à l’eu potable et de réduire la propension des maladies infectieuses liées à une eau impropre à la consommation.

Le second projet financé à hauteur de 45 millions de F CFA consiste en la construction d’un bâtiment scolaire doté d’une infrastructure sanitaire à Kpalimé. L’objectif est d’améliorer les conditions scolaires et hygiéniques des élèves de la localité bénéficiaire.

Pour l’ambassadeur du Japon au Togo, Hiroshi Kawamura, la signature de cette convention de don s’inscrit dans le cadre de la coopération entre le Togo et le Japon.

« Un volet essentiel de notre coopération est la promotion des services sociaux. C’est pour cela que nous avons voulons mettre l’accent sur l’éducation, l’accès à l’eau potable et la santé » a-t-il précisé lors de la signature de la convention.

Tokyo intervient au Togo à travers le financement de plusieurs projets comme la construction d’un nouveau port de pêche dont la réception est annoncée pour « fin 2017 ». Les travaux ont été financés à hauteur de 16 milliards de F CFA par le Japon.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.