Togo, L’OIF lance un nouvel appel au dialogue

371

L’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) s’est à nouveau prononcée dans un communiqué ce mercredi 18 octobre sur la situation sociopolitique togolaise.

La secrétaire générale, Mme Michaëlle Jean, dans ses premiers mots, a déploré les violences de ces dernières 48 heures et présenter ses pensées aux victimes et aux familles endeuillées. L’organisation, dont le bureau régional pour l’Afrique de l’Ouest est basé à Lomé, dit « suivre avec la plus grande attention la situation politique et sociale sur le terrain » et « maintenir des contacts réguliers avec les plus hautes autorités togolaises ainsi qu’avec les partenaires régionaux et internationaux ».

Michaëlle Jean indique qu’il est « primordial d’encourager toutes les actions de nature à contribuer à la résolution de cette crise et au retour à un climat apaisé. Toute la Francophonie s’inquiète et se mobilise face à cette situation qu’il faut à tout prix résoudre ».

La tenue dans la capitale togolaise de la 34ème session de la Conférence ministérielle de la Francophonie (CMF), prévue du 24 au 26 novembre prochain, préoccupe en effet l’OIF qui craint un report si les divergences persistent entre opposition et le gouvernement. L’OIF fait également part de sa disponibilité à contribuer à la résolution de cette crise.

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.