Togo : de l’eau potable pour les populations des régions des plateaux et maritime

50

(Glitto, Dikamè, Agbadomè, Amakpapé, Amoussou-Kopé, Kmina, Abobo et Akparé disent merci au Président Faure Gnassingbé)

Les populations de Glitto, Dikamè, Agbadomè, Amakpapé, Amoussou-Kopé, Kmina, Abobo et Akparé sont depuis vendredi dernier dans une joie sans précédent. Et pour cause ! Leur rêve longtemps caressé de pouvoir accéder à l’eau potable va être très rapidement concrétisé grâce à un ambitieux Projet d’hydraulique villageoise du Gouvernement au profit des régions des Plateaux et Maritime.

C’est en effet à partir d’Akparè dans la préfecture de l’Ogou et dans la liesse populaire que le Président de la République, Faure E. Gnassingbé a lancé ce vendredi 10 novembre 2017 les travaux de construction de huit mini-adductions d’eau potable. D’un coût total de 7 milliards Fcfa, ces infrastructures sont financées par la Banque islamique de développement et le gouvernement togolais dans le cadre du Projet d’hydraulique villageoise dans les régions des Plateaux et Maritime.

Au plan technique, le réseau de distribution et de refoulement des 8 mini-adductions d’eau potable est d’environ 60 kilomètres linéaires et érigera 62 bornes fontaines avec un taux de déserte qui sera porté à 100% pour les 8 localités concernées. Il s’agit de Glitto, Dikamè, Agbadomè dans la région Maritime puis Amakpapé, Amoussou-Kopé, Kamina, Abobo et Akparè pour la région des plateaux dont les populations n’arrêtent depuis vendredi de saluer le geste du Président de la République et mettent en garde contre toute tentative de perturbation ou de ralentissement des travaux.

La réalisation de ces ouvrages s’inscrit dans la vision du gouvernement en matière d’hydraulique villageoise dont les objectifs principaux sont d’assurer l’approvisionnement en eau potable des populations d’une manière durable, d’assurer un accès équitable à l’eau potable et aux services d’assainissement adéquats et de maintenir la paix sociale.

En initiant la construction de ces mini-adductions d’eau potable, le gouvernement vise la réalisation de 400 forages équipés de pompes à motricité humaine, la réhabilitation de 100 anciens forages et la construction de 60 latrines communautaires. Le projet a également pour finalité de construire 8 mini-adductions d’eau potable dans les localités bénéficiaires.

L’effectivité de ce projet permettra aux populations de ces deux régions d’éradiquer non seulement les maladies hydriques mais aussi de réduire considérablement les corvées d’eau des femmes, des jeunes filles et des élèves afin de leur permettre de vaquer librement à leurs activités génératrices de revenus et aux études.

Il faut dire qu’en marge de cette cérémonie, le Chef de l’Etat a échangé avec les groupes organisés de la localité d’Akparé et de la préfecture de l’Ogou. Occasion pour ces populations venues nombreuses de réitérer leur adhésion à la politique du Président Faure Gnassingbé à qui elles ont exprimé tout leur soutien.

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.