Appui aux réformes engagées par le gouvernement togolais : La Banque mondiale octroie 58 milliards Fcfa au Togo

107

 

La crédibilité du Togo est intacte auprès des institutions internationales. La Banque mondiale vient de le témoigner une fois encore en signant ce jeudi trois accords de financement avec le gouvernement togolais pour un montant total de 101,9 millions de dollars, soit plus de 58 milliards de francs CFA. Sur ce montant, 66,9 millions de dollars sont octroyés sous forme de don et 35 millions de dollars sous forme de crédit.

A la cérémonie de signature, le gouvernement, était représenté par Sani Yaya, Ministre de l’économie, des finances, et la Banque mondiale par Madame Joelle Dehasse, Représentante Résidente de l’institution au Togo.

Les trois accords de financement signés concernent le Projet de Gouvernance Economique, le Projet de Réforme et d’Investissements dans le Secteur de l’Energie au Togo- PRISET et le Programme d’appui à la Gestion Fiscale et aux Réformes ayant trait aux Infrastructures- PAGFRI.

Pour le Projet de Gouvernance Economique, l’accord porte sur un don de 15 millions de dollars. Il vise à aider le pays de Faure E. Gnassingbé à renforcer la gestion des investissements publics, la mobilisation des recettes intérieures, la responsabilité de l’Etat et les mécanismes de suivi dans le but d’améliorer la qualité des services dans les secteurs prioritaires que sont l’éducation, la santé et l’eau.

S’agissant du Projet de Réforme et d’Investissements dans le Secteur de l’Energie au Togo- PRISET que finance la Banque mondiale pour un montant de 35 millions de dollars, il va contribuer à améliorer l’environnement institutionnel et la soutenabilité financière de secteur de l’énergie au Togo. C’est d’ailleurs le tout premier projet d’investissement financé par la Banque mondiale pour le secteur de l’énergie au Togo depuis les années 90.

Le troisième financement octroyé par la Banque mondiale au Togo concerne le Programme d’appui à la Gestion Fiscale et aux Réformes ayant trait aux Infrastructures- PAGFRI. C’est un appui budgétaire 51,9 millions de dollars. Il intervient pour soutenir le Togo dans ses efforts pour consolider son cadre fiscal et relever les contraintes majeures qui entravent la croissance économique, notamment dans le secteur des infrastructures. Il est à noter que ce programme est le premier appui budgétaire que la Banque mondiale accorde au Togo depuis 2013.

« La signature de ces trois ces trois accords de financement pour plus de 100 millions de dollars est une excellente nouvelle avec laquelle nous clôturons l’année 2017 », s’est réjouie Madame Joelle Dehasse, Représentante Résidente de la Banque mondiale au Togo, tout en indiquant « qu’il faut reconnaître quela plus grande partie du travail reste devant nous pour mettre en œuvre les activités et réformes convenues dans le cadre des trois nouveaux financements, afin d’assurer qu’ils atteignent les résultats anticipés en vue d’une croissance économique accélérée et plus inclusive qui soit à la hauteur des besoins croissants des populations et des urgences du pays ».

De son côté, le Ministre de l’économie et des finances, Monsieur Sani Yaya, s’est réjoui de l’occasion et a indiqué que « Les trois nouveaux projets font partie d’un ensemble de programmes prioritaires initiés par le Gouvernement pour soutenir les populations. Ces accords viennent donc consolider toutes les actions engagées et je suis persuadé qu’ils vont permettre à l’Etat de faire face aux nombreux défis auxquels il est confronté ».

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.