Mieux maitriser le sol pour booster les productions agricoles

Le Togo va se doter d’une cartographie des sols infertiles et renforcer ses capacités de surveillance épidémiologiques des maladies animales.  Deux projets ont été lancés dans ce sens, ce vendredi, par le gouvernement togolais avec l’appui financier de l’Organisation des Nations Unies pour  l’Alimentation et l’Agriculture (FAO).  

Financé à hauteur de 172 millions de F CFA, le projet d’élaboration d’une nouvelle la carte de données sur les  sols  et de mise en place d’un système nationale d’information sur les sols au Togo vise à doter les agriculteurs  d’informations réelles sur la fertile des sols en vue de booster la production agricole au Togo.

Le second dont le financement est évalué à 192,265  millions de F CFA consiste à renforcer les capacités de surveillance épidémiologiques du réseau  de surveillance des maladies animales sur l’ensemble du territoire. L’objectif visé, selon le ministre de l’agriculture, de l’élevage et de l’hydraulique le Col Ouro Koura Agadazi, est l’amélioration de la production animale au Togo.

Pour  Antonio Isaac Monteiro, le Représentant-résident de la FAO au Togo,  l’appui financier de la FAO à ses projets  s’inscrit dans le cadre du programme de l’institution dans  la lutte contre la faim au Togo.

« La FAO avait formulé un cadre de programmation par pays où on avait identifié les différents projet/programmes d’intervention au Togo. C’est dans ce cadre que s’inscrit cet accompagnement » a-t-il déclaré lors du lancement des projets.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.