Foire internationale de Lomé : Un rendez-vous sous-régional de promotion commerciale

208

 

Il y a une semaine, Kuéku-Banka Johnson, Directeur du Centre des foires et expositions de Lomé rassurait de la tenue effective de cette foire. Chose faite. La Foire internationale de Lomé vient d’ouvrir ses portes.

Une devanture aussi agitée que prestigieuse. En lumière et en couleurs. Des forces de l’ordre en position pour toute nécessité sécuritaire. Depuis l’entrée, les échos éparpillés de musiques diverses accueillent le visiteur. À l’intérieur, ça grouille. Des hôtesses habillées aux couleurs de telle ou telle marque. Dans un incessant et interminable bouillonnement, hommes et femmes se font remarquer. De différents âges mais aussi de différentes races.

À perte de vue et de part et d’autre, des espaces sont déjà dédiés à tel ou tel produit. Bienvenue à la Foire internationale de Lomé 2017, qui se veut avant tout un rendez-vous de promotion commerciale.

Depuis ce vendredi, le Centre des foires et expositions de Lomé rayonne aux couleurs des milliers d’opérateurs économiques venus du monde entier pour la promotion de leurs entreprises et de leurs produits. Et pour le premier jour d’une randonnée commerciale qui va durer dix huit jours d’exposition et de promotion, l’ambiance est bien particulière. Des espaces sont bien définis pour chaque catégorie de produits et d’entreprises.

Hormis ceux qui exposent sur la cour intérieure, d’autres sont logés sur de grandes surfaces réaménagées pour la circonstance pour les différents secteurs d’activités sur place. Du textile, de l’artisanat, de la brasserie, du cosmétique, de l’électro-ménager….Ils sont venus de tous les coins du monde. En dehors des pays de la sous-région, des opérateurs viennent aussi de l’Afrique du Nord notamment l’Egypte.

D’autres sont venus d’Italie, du Pakistan, de l’Inde, de l’Iran. Et ainsi différents exposants ont déjà acquis des espaces avec l’exposition de leurs produits. Sur place des clients s’intéressent et achètent. D’autres par contre, tardent. Des travaux de menuiserie sont en cours encore pour l’installation prochaine des stands encore en retard. Mais on constate sur place la présence marquante des entreprises et des produits du numérique. « Le numérique au service des affaires », c’est d’ailleurs le thème de l’édition de cette année qui entend promouvoir les relations fructueuses entre la compétitivité des entreprises grâce au numérique.

« Nous voulons donc susciter un dynamisme dans ce secteur. Et pour nous donner le bon exemple, nous-mêmes nous ferons de sorte qu’en entrant dans la foire, on puisse déjà découvrir les facilités qu’offre le numérique. Avec des partenaires, nous ferons en sorte que le paiement de l’accès au site se fasse grâce au numérique à travers les transferts d’argent », avait précisé Kuéku-Banka Johnson, Directeur du Centre des foires et expositions de Lomé. Même si en cette première journée, l’évidence n’est encore pas établie, il n’en demeure pas moins que l’édition 2017 de la foire internationale de Lomé s’annonce encore sous de bons auspices. Surtout que plusieurs activités sont prévues pour rythmer les jours prochains. Entre autres, des démonstrations, des animations, des conférences pour mieux présenter les produits, des rencontres d’affaires et autres

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.