Équilibrer les échanges commerciaux

La République Arabe d’Egypte veut renforcer ses échanges commerciaux avec le Togo. C’est ce qu’a affirmé  Mohamed Karim Sherif, l’ambassadeur d’Egypte au Togo à lors de la cérémonie d’ouverture de la 13e Foire Internationale de Lomé ce lundi.

Selon le diplomate, le total des exportations des biens et matériels de l’Egypte vers le Togo en 2015 est estimé  à 7,34 millions de dollars  tandis que ces exportations sont évaluées à  5,3 millions de dollars de janvier à juin 2016. Sur les mêmes périodes, les exportations du Togo vers l’Egypte sont quasi-nulles.

Ce déséquilibre dans les échanges commerciaux entre les deux pays devra être corrigé selon M. Mohammed Karim Sherif pour qui il est nécessaire « de redoubler d’efforts dans les échanges commerciaux entre les pays ». «  La coopération Sud-sud est demeure la meilleure alternative pour l’émergence des pays africains » a ajouté le diplomate.

Une trentaine d’opérateurs économiques et d’hommes d’affaires égyptiens participent, à cet effet, à la 13eme Foire Internationale de Lomé. Cette foire constitue, selon M. Mohamed, une excellente occasion pour les  opérateurs économiques du Togo et d’Egypte de tisser des liens en vue de renforcer les échanges entre les deux pays.

Au delà de ces opérateurs économiques, le renforcement de la coopération entre les deux pays semble  être une préoccupation au niveau de leur  Chef d’Etat. Faure Gnassingbé et son homologue Egyptien, Abdel Fattah Al Sissi se sont entretenus quatre fois déjà depuis le début de l’année 2016.

Plusieurs accords ont déjà été signés entre les deux pays dans les secteurs du transport maritime, de l’agriculture, de la santé…

L’Egypte est d’ailleurs l’invité d’honneur à la 13eme édition de la Foire Internationale de Lomé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.