Ce que se sont dit Jean Pierre Fabre et Awa Nana…

Une rencontre a eu lieu ce mardi dans la matinée entre le chef de fil de l’opposition  Jean Pierre Fabre et une délégation de la commission nationale de réflexion sur  les reformes. La délégation était conduite par la présidente de la commission Mme Awa Nana Daboya.

Selon Jean Pierre Fabre le président de l’Alliance Nationale pour le Changement,  cette rencontre avait pour objectif de permettre à la délégation de la commission nationale de réflexion sur les reformes de recueillir le point de vue de l’ANC sur  les reformes politiques.

« Nous leur avons dit que pour nous, les reformes politiques c’est l’Accord Politique Global (APG)» a déclaré Jean Pierre Fabre. Et de marteler que tout ce qui « ressemblerait  à une volonté de s’écarter de l’APG sera combattu » par son parti.

Le chef de fil de l’opposition se dit donc prêt à travailler « dans un cadre opposition- pouvoir » à la mise en œuvre de l’APG de manière « consensuelle » et dans un « meilleur délai ».

Il faut noter que la nomination des membres de cette commission par le Chef de l’Etat togolais en janvier dernier avait vivement été critiquée par l’ensemble de l’opposition togolaise qui dénonçait une nomination unilatérale de cette commission devant réfléchir sur des  questions aussi sérieuses que celles des reformes politiques au Togo.

La question a, en effet, déjà fait l’objet de plusieurs rencontres entre les acteurs politiques togolais qui n’arrivent toujours pas à s’accorder sur les différents points devant faire l’objet des reformes.

Le chef de fil de l’opposition Jean Pierre Fabre, avait également adressé un courrier au président togolais Faure Gnassingbé pour solliciter une rencontre sur le même sujet.

Aucune suite officielle n’a encore été donnée à cette missive.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.