CAN Gabon 2017 : L’heure n’est pas aux regrets !

Un match nul, deux défaites, 6 buts encaissés contre 2 marqués. C’est le triste bilan qu’on peut faire de la 9e participation des Eperviers du Togo à la CAN Gabon 2017.

Battus 3-1 par les Léopards du Congo ce mardi, les Eperviers quittent donc la compétition sur une mauvais note au grand désarroi de Claude Leroy qui estime  n’avoir pas de regret si ce n’est   pour ses joueurs qui  ont respecté ses consignes à la lettre.

«Je n’ai pas de regret parce que j’ai été mis dans les meilleure conditions pour travailler (…)  donc j’ai plus de regrets pour les joueurs qui ont été exemplaires » a-t- il déclaré.

Pour le Capitaine des Eperviers, l’essentiel est que le Togo, arrivé à la CAN comme une petite équipe, ait pu prouver qu’il avait de bons joueurs.

« C’est difficile, on sort ce soir par la petite porte. Mais bon ! Je pense qu’on a donné le meilleur de nous-mêmes. Il n’y a pas de regrets à avoir »  a déclaré Emmanuel Adébayor.

Le capitaine peut rebondir

S’il y a une chose de positive dans cette participation  togolaise à la CAN c’est qu’elle a permis de remettre le capitaine des Eperviers en confiance. A 32ans et sans club depuis juin 2016, Adébayor  estime qu’il est encore plein de ressources.

« Je pense que je peux encore jouer au haut niveau. J’ai la chance d’avoir des gènes en or. Physiquement, je n’aurais aucun mal à gérer la pression » a-t-il confié au site de la FIFA.

Après plusieurs transferts avortés, l’ancien joueur d’Arsenal et de Manchester City serait, par ailleurs,  dans les viseurs d’un club anglais selon le Figaro.

4 commentaires sur “CAN Gabon 2017 : L’heure n’est pas aux regrets !”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.