Anani Agboh: Et la durée ?

Anani Agboh: Et la durée ?

346
0

L’expression est presque rentrée dans les habitudes. Au Tweetup228 de décembre dernier, elle était à n’en pas douter l’expression la plus utilisée. Plutôt que de dire : « Comment vas-tu ? », on se répétait sur un drôle de ton : « Et la durée » ? Car sous l’impulsion et l’inspiration de @YannMoebius, mon pote @Kokosaintkokou, graphiste le plus doué de sa génération, a fait un visuel sur cette expression venue, disons-le, de la partie septentrionale ou centrale du Togo – certains vous diront qu’elle a été popularisée par des illettrés ou demi lettrés. Les deux étaient présents et c’était la plus belle des manières de leur rendre hommage d’avoir immortalisé ou révélé au grand jour cette expression qui au delà de son originalité, peut choquer, embrouiller ou étonner.

Disons qu’au Togo, nous aimons parler un français plus que parfaitNous voulons trop bien faire. Nous oublions que l’erreur est humaine ou qu’on peut en faire souvent. Mais, est-ce une mauvaise chose en soi que de vouloir parler un bon français ? La moindre faute d’orthographe, de grammaire ou de conjugaison déclenche souvent chez son interlocuteur la raillerie qui va avec. Tu regretteras même d’exister sur la terre de nos aïeux. J’en veux pour preuve l’édition annuelle de Miss Togo où toutes les interventions des candidates sont scrutées à la loupe par spectateurs et téléspectateurs, voire internautes à la recherche de la moindre faute de français.

Lire la suite sur Lomé Inside…