AGUIM-ALI Cedric: « Un Point vachement ROND ! »

Il est de ces Rond-points qui vous font vivre des scénarios cauchemardesques à la fast&furious. Chaque fois que vous passez par là, vous vous imaginez des scènes inédites d’un conducteur surpris par le brusque virage et la voie tout d’un coup contiguë, cherchant désespérément à faire voler son véhicule comme le ferait double zéro sept (007) dans un de ses films. Malheureusement, on n’est pas dans un film mais bien à Cap Casablanca, à quelques mètres du Collège Protestant de Lomé tokoin, au niveau du fameux rond point exécuté par l’entreprise de travaux publics  Sogea Satom.

Lundi 02 Janvier 2017, pendant que je me rendais tranquillement à la plage histoire de regarder l’océan et profiter du vent frais, quelle grosse ne fut pas ma surprise de retrouver une Mercedes Benz perchée sur le terre plein central, juste après notre fameux rond point en allant vers le centre-ville. La horde de balise de sécurité posée sur la voie n’a pu empêcher  cette situation . D’ailleurs, ces balises n’exposent que davantage à un danger supplémentaire pour l’usager de la route. Au vu de la scène, on peut facilement  s’imaginer que le conducteur , dont la responsabilité propre n’est pas moins engagée,  a été surpris par le virage et voulant slalomer, s’est retrouvé piéger au milieu de la plate-forme. Aurait-il choisi l’accotement ou le trottoir qu’on aurait pu au regard de l’impact, compter des piétons ou autres usagers de la route, fauchés par la carrosserie imposante de l’engin.

Lire la suite sur Larmes d’Encrier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.