Pourquoi l’Islam interdit les jeux de hasard ?

 « ô les croyants ! Le vin, le jeu de hasard, les pierres dressées, les flèches de divination ne sont qu’une abomination, œuvre du Diable. Ecartez-vous en, afin que vous réussissiez. »

Le Coran est clair concernant les jeux de hasard : ils sont tout simplement interdits, à l’instar de l’alcool et de toutes les pratiques païennes, évoquées par les pierres dressées et les flèches de divination. Les raisons de cette interdiction sont multiples.

Les jeux de hasard prohibés par l’Islam sont en fait les jeux d’argent, dans lesquels on mise une certaine somme et dont le résultat dépend uniquement du hasard comme le loto, les tickets à gratter, les jeux de casinos etc.

Ils posent un problème moral puisque le joueur peut gagner de l’argent sans aucun effort ce qui est contraire aux valeurs de l’Islam. En effet, l’argent doit être mérité, gagné à la sueur de son front et non pas simplement obtenu en pariant sur des numéros.

De plus, cet argent doit être utilisé à bon escient, il doit donc servir à prendre soin de sa famille et il ne faut pas le gaspiller futilement. L’Islam proscrit effectivement toute forme de gaspillage, qu’il s’agisse de nourriture, d’eau… ou d’argent.

Tout ce que le croyant possède appartient en fait à Allah et il doit en disposer de manière juste, en suivant les valeurs de sa religion. Dépenser cet argent en jeux de hasard est donc une aberration pour le musulman pratiquant.

Enfin, nul n’ignore que les jeux de hasard peuvent entrainer une dépendance pour ceux qui les pratiquent. Cette addiction est mauvaise pour le croyant qui s’éloigne du droit chemin et peut même attirer sa famille dans la misère.

Pour éviter de tomber dans de telles extrémités, il est donc fortement recommandé de s’éloigner le plus possible de tout jeu d’argent selon l’Islam.

Par ailleurs, les jeux de hasard n’entrainent pas uniquement des difficultés morales personnelles, mais également des problèmes pour la société toute entière.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.